Vous êtes ici : Accueil

Comédie scientifique... encore

Après le spectacle de la Compagnie de quat'sous... Pourquoi les manchots n'ont-ils pas froid aux pieds ? et comme il demeure et demeurera toujours des questions absurdes....

Voici quelques questions absurdes supplémentaires.... et leur réponse exacte !!

 

 

 

Pourquoi les feuilles d'oseille sont-elles efficaces contre les piqûres d'ortie ? Et le sont-elles aussi pour les piqûres d'insecte ?

Frotter une piqûre d'ortie avec une feuille de « patience » (du genre Rumex, herbe très commune sous le nom d'oseille, oseille épinard ou petite oseille, à fleurs vertes ou rouges) atténue la douleur car l 'oseille contient une base qui neutralise l'acide de l'ortie. Les abeilles et les fourmis ont aussi des piqûres acides, qui peuvent être traitées à l'oseille, mais le savon ou le bicarbonate de soude marcheront mieux encore.

En revanche, une feuille d'oseille est inefficace si vous êtes piqué par une guêpe, qui injecte une base. Pour neutraliser une piqûre de guêpe, il faut utiliser un acide, du vinaigre par exemple.

Pourquoi les bleus passent-ils par toutes sortes de teintes avant de disparaître ? Je comprends qu'ils soient rouges ou bleus, mais pas jaunes ou verdâtres. Et pourquoi n'apparaissent-ils pas aussitôt après la contusion ?

Un bleu apparaît quand des petits capillaires éclatent sous la peau. L'hémoglobine qui s'en échappe donne la couleur bleue. Le corps envoie aussitôt des globules blancs pour réparer les dégâts. Ils détruisent les globules, ce qui provoque les variations de couleur observées.

Les bleus mettent souvent du temps à apparaître quand les dégâts du choc affectent des tissus profonds. Or un tissu, musculaire par exemple, n'est pas une masse homogène, mais un ensemble de muscles séparés par des tissus fibreux, ce qui se voit fort bien sur une pièce de viande de boucherie. Quand les vaisseaux sont endommagés, le sang ne parvient pas aussitôt en surface car il doit diffuser à travers les parois des tissus fibreux.

Cela explique aussi pourquoi il arrive que le bleu apparaisse à quelque distance du choc initial : le sang a été guidé plus loin par l'orientation des fibres.

Quand je reviens à la maison après mes leçons de voile, j'ai l'impression que ma chambre bouge. Pourquoi ?

Pour se localiser, notre cerveau rassemble des informations en provenance de diverses sources, dont la vue, le toucher et l'oreille interne. La plupart du temps, les organes des sens et ceux de l'oreille interne concordent. Quand ce n'est pas le cas, la localisation devient imprécise et ambiguë, ce qui peut donner le mal de mer ou des pertes d'équilibre.
Le mal de mer est dû à un conflit entre les informations sensorielles et notre « programmation » interne du mouvement. Acquérir le pied marin est la réponse de l'organisme : on s'habitue en anticipant les mouvements du bateau et en adaptant notre posture en conséquence. Quand on met pied à terre, le corps peut continuer à ce régime pendant des heures, voire des jours, ce qui peut se traduire par des nausées ou donner l'impression que les pièces tanguent.

Que se passerait-il si des extraterrestres venaient nous voler la Lune ?

La disparition de la Lune déclencherait une série d'événements catastrophiques qui éradiqueraient toute vie sur Terre.
Le premier effet, immédiat, serait la disparition des marées. Le Soleil et la Lune déterminent les marées, mais la Lune est dominante. Si elle n'était pas là, les marées seraient considérablement réduites.
Le deuxième effet serait l'affolement de l'axe de rotation terrestre. Aujourd'hui pratiquement perpendiculaire au plan de l'écliptique, il tendrait à lui devenir parallèle. Cela provoquerait des changements climatiques dramatiques. On subirait six mois d'été permanent et caniculaire, suivis de six mois d'hiver glacé.

Toutes les créatures vivantes finiraient par succomber.

Y a-t-il un rapport entre avoir froid et attraper froid ? Sinon, pourquoi dit-on toujours que l'on risque d'attraper froid si l'on dort découvert ou dans un courant d'air ?

Il n'y a aucun rapport, et cette association erronée s'est développée pout plusieurs raisons. Les virus du rhume se répandent plus facilement en hiver, saison qui voit les gens rassemblés à l'interieur des maisons et proches les uns des autres.

En hiver, les gens ferment les fenêtres, ce qui accroît la concentration des virus dans l'air. En outre, l'air froid et sec fait gonfler les muqueuses du nez. C'est le fameux « nez qui coule », souvent associé, à tort, à une infection virale.

L'impression d'avoir froid puis d'attraper froid est fausse ; c'est le contraire qui se produit : c'est quand on a « attrapé froid » suite à une infection virale que se développe une sensation de froid.

Je viens d'acheter des œufs garantis « deux jaunes », et tous avaient effectivement deux jaunes. Comment le fermier qui les produit peut-il être sûr de cela ?

Ces œufs spéciaux sont un phénomène naturel incontrôlable. Les œufs à deux jaunes sont plus gros que les autres et sont mis de côté pour être testés un par un. On tient chaque œuf devant une forte lumière, les jaunes étant facilement visibles par transparence.

Essayez chez vous : vous serez surpris de tout ce que l'on peut discerner ainsi à l'intérieur d'un œuf.

Pourquoi la peau -surtout celle des doigts et des orteils- est-elle toute ridée après une immersion prolongée dans l'eau ?

La peau qui recouvre les extrémités des doigts est spécialement épaisse et résistante. Quand elle est gorgée d'eau, elle gonfle. Et comme elle n'a pas la place de s'étendre, elle se replie sur elle-même.

Je viens de faire mon premier saut en parachute et j'ai été très alarmée de voir qu'il y avait un grand trou au sommet de mon parachute ? A quoi cela sert-il ?

Avant que l'on n'aménage cette « cheminée » dans les parachutes, l'air piégé sous la toile n'avait d'autre issue que de s'échapper par les côtés, générant un redoutable mouvement d'oscillation, très bien visible sur les films de le Seconde Guerre Mondiale.

Le contact avec le sol du mouvement pendulaire descendant était spécialement dangeureux. En permettant à l'air de s'échapper lentement par le haut, la cheminée a supprimé les oscillations et facilité les atterrissages.

Un autre bénéfice de la cheminée est de ralentir l'ouverture du parachute. Auparavant, le parachute était soumis à des forces bien plus considérables.