Vous êtes ici : AccueilCoups de coeurRomans jeunesseGuerre : et si ça nous arrivait

Le patrimoine numérisé de la médiathèque

Guerre : et si ça nous arrivait

Guerre : et si ça nous arrivait ?

Janne TELLER

Grandes personnes, 2012.

Dès 12 ans.

J TEL

 

 

 

Un roman coup de poing !!!! Janne Teller prend le parti pris de renverser la perspective, la guerre n'est plus ailleurs, en Irak ou en Afghanistan mais ici en France. Elle explique avec clarté et sobriété les enjeux et les incidences du statut de réfugié, la fuite, l'exil, la survie dans un pays étranger.

Tout petit par sa forme : le choix a été fait de donner à l'objet l'apparence d'un passeport..., mais grand par le message qu'il nous transmet. On est tout de suite dans le vif du sujet.

L'histoire démarre en France, on ne la situe pas dans le temps.. mais c'est la guerre et le narrateur nous raconte son quotidien et celui de sa famille dans un pays en guerre... et déjà là tout bascule, ce qu'on voit à la télé, ce qui se passe normalement ailleurs, loin, et bien dans l'histoire, c'est ici, c'est chez nous. On vit la peur, les privations, le froid, la maladie et puis bien sûr aussi la mort.

Et puis deuxième partie du livre on bascule dans l'exil et dans l'arrivée dans un camp de réfugiés en Egypte. Et là non plus rien n'est simple, il faut attendre d'obtenir un permis de séjour pour pouvoir espérer vivre dans ce pays de façon légale et en attendant... survivre. Ici on mange à sa faim, on n'a plus peur mais on est désoeuvré, on ne peux rien faire, l'espace est trop petit et on est trop nombreux.

Deux ans après, enfin l'obtention du droit d'asile, on va pouvoir quitter le camp et démarrer une nouvelle vie, même si ce droit n'est que temporaire c'est l'espoir que l'on aperçoit derrière.

Et pourtant ici rien n'est facile, ton père et ta mère ne sont plus reconnu comme en France il faut travailler dur pour obtenir peu. Ta jeune sœur doit aller faire des ménages chez les autres pour pouvoir accès à l'éducation, pour toi qui a maintenant 16 ans c'est trop tard...

Le temps passe, ta sœur a été renvoyée de l'établissement scolaire où elle était pour comportement amoral, elle a rencontré un egyptien beaucoup plus âgé qu'elle, s'est convertie à l'islam, porte le voile. Tes parents dépassés la renvoient en France puisque la guerre est finie mais c'est déjà trop tard, elle est enceinte.

Quand à toi tu finis par épouser Carine qui était restée en France puis tu obtiens le droit de la faire venir vivre avec toi par le biais du regroupement familial, vous avez obtenu un permis de séjour permanent.

Tu vis maintenant en Egypte, tes enfants sont nés ici donc de nationalité égyptienne. Leur première langue est l'arabe. Tu te sens comme chez toi ici, tu t'es fait des amis... et pourtant tu restes un étranger... et pourtant tu espères qu'un jour tu rentreras chez toi...

Chez toi ? Chez toi où ?

Un roman qui fait réfléchir et s'interroger !!!

  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire