Vous êtes ici : AccueilCoups de coeurRomans jeunesseJe m'appelle pas Ben Laden !

Le patrimoine numérisé de la médiathèque

Je m'appelle pas Ben Laden !

Je m'appelle pas Ben Laden !

Bernard CHAMBAZ

BARROUX

Rue du Monde (Histoire d'histoire), 2011.

A partir de 8 ans.

J CHA

 

 Pour évoquer avec les plus jeunes un sujet sensible...

New York, le 11 septembre 2001. John et Nassir, deux enfants américains, apprennent en direct l'effondrement des Tours Jumelles. Le monde entier est boulversé. Mais ce jour-là, pour John, de religion baptiste, et Nassir, de religion musulmane, c'est aussi leur amitié qui explose... L'amalgame entre islam et islamisme ne tarde pas, dans la famille de John qui fuit désormais les "Arabes", mais aussi dans les rues du pays. Le jeune Nassir ne comprend pas...

Comme toujours dans la collection Histoire d'Histoire, des photographies d'archives, légendées, accompagnent l'histoire. Elles permettent de replacer la fiction dans un contexte historique et social. En quelques phrases les enfants apprennent ce qu'est la guerre du Golfe, Al Quaïda, le Patriot Act, Ben Laden, la guerre d'Irak, l'islamophobie...

L'histoire de Nassir est touchante. Il nous raconte, avec ses mots d'enfants, comment il a vécu les retombées des attentats du 11 septembre 2001. Il exprime sa tristesse, son incompréhension, sa peur face au terrorisme mais aussi face aux réactions de ses camarades qui  le rejettent. 

L'auteur utilise des mots simples pour expliquer ce que ce jour a changé dans la vie quotidienne de millions de gens, y compris des enfants. Les illustrations sont très réussies. Colorées, enfantines, elles nous replacent bien dans le quotidien de Nassir et placent l'histoire à hauteur d'enfant. L'utilisation des journeaux collés est bien vue dans le cadre de cette histoire. Ce livre est porteur d'un message positif en dénoncant le racisme et la peur de l'autre. Il offre également aux plus jeunes un éclairage simple sur un moment clè de l'histoire mondiale. Bravo !

 

  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire