Vous êtes ici : AccueilRendez-vous lectureRendez-vous 2017-2018FictionLa falaise des fous

Le patrimoine numérisé de la médiathèque

La falaise des fous

Le coup de de Ghislaine

La falaise des fous

Patrick Grainville

Seuil - 2018

R GRA

 

La Falaise des fous (657 pages) offre une chronique des événements artistiques et politiques qui couvrent les années1867(début de l'Impressionnisme) à 1927 (traversée de l'Atlantique par Lindbergh).

Dans ce récit rétrospectif, le narrateur, Charles Guillemet revit sa jeunesse à Etretat où un peintre solitaire et opiniâtre s'obstine à capter la lumière des marées et des ciels changeants... Monet jeune !

Guillemet est un esthète, érudit, fin observateur de son époque, amateur de jolies femmes qui raconte et se raconte. Ainsi, une histoire personnelle et familiale s'imbrique dans une fresque sociale.

Orphelin de mère et blessé à la jambe en Kabylie, il revient à 20 ans à Etretat où son oncle Armand lui laisse des biens à gérer en toute liberté. Il mène une vie de plaisirs.

Tout d'abord, il vit une liaison passionnée avec la belle Mathilde, de 20 ans son aînée, voisine et mariée à l'ingénieur Gosselin qui travaille à Paris. Puis, il aime Anna de 30 ans plus jeune cette fois. Anna le quittera pour Albert brillant avocat parisien... et la saga familiale se poursuit.

En Normandie, entre Etretat, Le Havre , Honfleur circulent, se croisent peintres, écrivains célèbres et critiques d'art. La querelle entre peintres académiques - le crémeux Cabanel - et Impressionnistes fait rage. Seul, Monet imperturbable traverse le siècle, à la recherche de la beauté pure dans laquelle il se noie. ( les célestes Nymphéas). Tandis que les courants artistiques se succèdent- Anna adhère au courant Fauve- les combats politiques se durcissent. L'Affaire Dreyfus divise la France en 2 camps. Degas et Renoir révèlent leur antisémitisme contrairement à Pissarro...

Les nationalismes exacerbés ont conduit à la guerre de 14 longuement décrite par un narrateur critique et engagé.

Ce roman, très documenté foisonne en anecdotes, descriptions, analyses minutieuses et personnelles de tableaux. « Ma patrie est la peinture » écrit le narrateur. Pour qui aime le monde de l'art, ce livre est passionnant.